Voir toutes les nouvelles

Kinross Tasiast à la 3ème édition des Mauritanides

14/10/2014

Nouakchott, Mauritanie – Kinross Tasiast, premier opérateur aurifère de Mauritanie et un des premiers employeurs privés du pays, s’est activement investi dans la 3ème édition des Mauritanides, la conférence biannuelle dédiée aux secteurs minier et pétrolier. L’entreprise y a présenté les opportunités liées au projet d’expansion de la mine ainsi que les défis économiques actuels que rencontre l’industrie aurifère à travers le monde.
Lors d’une présentation, Patrick Hickey, Vice-Président de Kinross pour la région Afrique de l’Ouest, a détaillé un ambitieux programme d’investissement d’un montant de plus de 460 milliards MRO visant à développer la mine de Tasiast, qui l’année dernière a produit près de 248 000 onces d’or.
 
Un projet majeur pour la mine et pour la Mauritanie
L’expansion de la mine, consistant en la construction d’une nouvelle usine de traitement de minerai de 38 000 tonnes par jour, permettrait de faire cumuler la production à 850 000 onces d’or pendant le pic de production et engendrerait des bénéfices importants pour la Mauritanie, notamment :
•    près de 140 milliards MRO de revenus supplémentaires directs pour le Gouvernement (taxes, droits, redevances) pendant la durée de vie de la mine (2014-2029) ;
•     environ 1 100 emplois locaux directs dans le domaine de la  construction de 2016-2017, avec des retombées supplémentaires (revenus, emplois, etc.) pour les sous-traitants locaux ;
•    350 emplois locaux directs supplémentaires, stables et durables pendant le pic de production, en plus des emplois supplémentaires dans les secteurs d’appui  secondaire et tertiaire.
« La construction d’une nouvelle usine de traitement pourrait apporter une contribution supplémentaire de l’ordre de 550 milliards MRO au PIB  de la Mauritanie, par impact direct et par l’effet multiplicateur » a souligné Patrick Hickey.
Le Vice-Président régional de Kinross a également souligné que la décision concernant ce projet ne serait prise par Kinross que dans le courant du 1er trimestre 2015 et serait conditionnée par plusieurs facteurs déterminants : le cours de l’or, les conditions de financement et la sécurisation auprès du Gouvernement de conditions d’investissement favorables.
Améliorer la productivité dans un contexte économique difficile
Tasiast fait actuellement face, comme de nombreuses mines d’or à travers le monde, à un contexte difficile marqué par une baisse de plus de 30% du prix de l’or depuis 2013 et des coûts de production liés au prix de l’acier, du pétrole et du coût du travail restant élevés.
Tasiast est aujourd’hui la mine la plus coûteuse à opérer parmi les 9 mines opérées par Kinross à travers le monde. D’importants investissements nécessaires dans les infrastructures, le coût de l’énergie et des gisements à plus faible teneur en or et plus profonds expliquent cette situation. En 2013, sur un total de 82 000 000 tonnes extraites, seules 16 890 000 de tonnes ont été traitées, soit 20%. Pour faire face à cette situation, l’amélioration de la performance et de la productivité sont au cœur du travail des équipes de Tasiast.
« Nous avons mis en place un programme d’amélioration constant des performances pour améliorer la viabilité économique de la mine sur le moyen terme. Cependant, la meilleure option pour le future de la mine de Tasiast reste celle du projet d’expansion de l’usine qui permettra d’améliorer ses capacités de production et de traitement et donc de diminuer ses coûts d’opération » a expliqué Patrick Hickey.
Créateur de valeur pour la Mauritanie
Au-delà des enjeux et perspectives, le Vice-Président régional de Kinross a présenté l’impact actuel de Kinross Tasiast en Mauritanie, un des acteurs économiques majeurs dans le pays avec près de 900 milliards MRO investis de 2010 à 2013 :
•    Un des principaux employeurs privés du pays, avec environ 2 800 employés sur site dont près de 90% sont Mauritaniens, l’entreprise a dépensé 33 milliards MRO en salaires, bonus et avantages financiers et plus de 7 milliards MRO dans la formation ;
•    Kinross Tasiast est un acteur majeur au niveau de l’économie locale avec 255 milliards MRO dépensés au sein d’un réseau de plus de 600 fournisseurs et sous-traitants mauritaniens ;
•    Autre contribution majeure à l’économie nationale, l’entreprise a versé 87 milliards MRO à l’Etat sous forme d’impôts et taxes, redevances, frais et TVA.
Dans une autre présentation, Jean-François Orru, Directeur régional des relations extérieures de Kinross, a dressé un panorama des actions au profit des communautés locales qui ont recensées plus de 100 000 bénéficiaires en 2012 et 2013 : programmes de santé avec des cliniques mobiles et des donations d’équipements médicaux, approvisionnement en eau de plusieurs localités de la zone de Tasiast, soins vétérinaires pour les troupeaux, cours de formation pour adultes. Sans omettre les initiatives en faveur des entreprises locales, tel que le soutien à la Coopérative Communautaire de Tasiast qui possède désormais une unité de fabrication de briques et pavés.
Lors de son allocution pour l’ouverture officielle de la conférence, Patrick Hickey avait ainsi rappelé que « la Mauritanie a fait un engagement pour le développement de ses ressources minérales pour le bien de son peuple » et que « Tasiast a été un partenaire avec le peuple mauritanien dans le développement de ces ressources »

 

Categories: Press Releases
Voir toutes les nouvelles